Piratage de système informatique, quelle est la marche à suivre ?

L’informatique est au cœur même de notre civilisation actuelle. En partant des téléphones toujours connectés, jusqu’à la maison mise en réseaux. Il faut croire que tout devient possible à l’ère du numérique. Mais un problème persiste, le piratage informatique. Il touche non seulement les groupes résidentiels, mais aussi les matériels informatiques dans les entreprises : petits et grands. La seule solution qui existe c’est de maitriser les failles de sécurité où il peut entrer. Il faudra également sensibiliser ses collèges pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.

Les principaux types de cyberattaques

Le piratage d’un ordinateur commence au début par l’insertion d’un logiciel infecté. Ce dernier peut alors prendre plusieurs formes : publicité sur des sites (pop-up), de virus proprement dit, de logiciel espion, cheval de Troie, rançongiciels ou encore des vers informatiques. Les plus dangereux d’entre eux sont les rançongiciels. Ils permettent de pirater les codes et informations personnels tels que les adresses mails, comptes bancaires, etc. La solution face à ces cybercriminels c’est de mettre en place un système de protection technique, bien sécuriser le mot de passe (utiliser des caractères spéciaux). Il est important d’éviter d’entrer sur des sites ou d’ouvrir des mails suspects, et en fin, éviter l’utilisation de logiciel craqué (il faut savoir que le logiciel craqué utilise des cracks pour outrepasser le droit de licence, et ce crack est souvent infecté de virus).

Sensibilisation de ses collègues

Il est important de sensibiliser les collègues pour le bon fonctionnement du travail. Ils doivent eux aussi appliquer des mesures pour sécuriser complètement tous les outils informatiques mis en service. Donc, le partage de mot de passe (que ce soit pour un mail ou le code d’entrée de l’ordinateur ou autres) à un tiers ou sa mémorisation sur un bout de papier laissé au bureau est à proscrire. Pour le choix du mot de passe, l’utilisation de mot qui n’a ni queue ni tête est conseiller. Il faudra y mettre des majuscules, des chiffres, mais aussi des caractères spéciaux (virgules, parenthèse, espace, etc.)

Sécurisation de l’ordinateur

La première chose à faire pour se protéger du piratage informatique c’est de mettre en place sur tous les ordinateurs des logiciels antivirus, ainsi que l’activation du pare-feu et filtrer les courriers suspects. La mise à jour régulière du système d’exploitation de l’ordinateur permet également d’augmenter sa sécurité. Il faut savoir que les anciennes versions possèdent des failles dans son système et les nouvelles versions rectifient toujours ses failles détectées. Il faudra également supprimer les codes d’accès des personnes qui ne travaillent plus dans l’entreprise, ils peuvent à tout moment pénétrer à distance dans le réseau sans cela.

La sécurité informatique, un enjeu majeur pour les entreprises
A qui faire appel en cas de panne informatique ?