MASTER informatique, des formations universitaires sélectives

Le Master informatique est un diplôme attribué à un niveau d’étude bac+ 5 en informatique plus 120 crédits ECTS (les cours s’appellent unité d’enseignement et où l’attribue des crédits ECTS à ses cours). On peut dire que c’est le cursus à suivre après l’obtention d’une licence en informatique ou son équivalence. Il est également possible d’adhérer au cursus avec un bac + 3 venant d’autres filières, à condition de suivre l’option informatique. La formation en master dure pendant deux ans. Il a pour but de se spécialiser dans le domaine informatique.

Critère d’adhésion au Master informatique

Pour pouvoir intégrer le cursus en master informatique, il faudra normalement obtenir une licence dans le domaine, mais il reste dans le possible d’y entrer avec un autre diplôme scientifique. L’intégration se fait par sélection de dossiers. Mais dans certains cas, des épreuves d’admission peuvent avoir lieu, selon la spécialisation en informatique. Par contre, la deuxième année d’étude, également appelé master 2 ou M2, se réalise systématiquement. La personne désirant continuer ce cursus réalisera un entretien avec le jury et peut parfois effectuer des tests de culture générale ou de langues.

Description de la première année M1 en master informatique

La formation en première année peut dépendre de la spécialité de l’école supérieure. Mais en temps normal, elle se consacre surtout à des cours généralisées en informatique. Ce type de cours a pour but d’offrir des bases solides pour l’étudiant et également lui faire connaitre toutes les matières possibles en informatique afin qu’il puisse choisir sa spécialisation en deuxième année. Mis à part les matières informatiques (algorithme, programmation, mathématique, télécommunication, etc.), d’autres matières sont aussi suivies durant la M1 comme les cours de langues, la culture générale, etc.

Les programmes en deuxième année M2 du master informatique

C’est seulement en deuxième année ou M2 que l’étudiant choisit sa spécialité. Il assiste alors à des cours théoriques dans sa filière et parfois il peut suivre des travaux dirigés. Durant la deuxième année, il devra au minimum réaliser un stage en entreprise de trois mois. Si cela restait facultatif pendant la première année, il est obligatoire de le réaliser en M2. Puis il réalisera un mémoire ou un rapport de stage pour terminer son cursus. Pour la rédaction de cette mémoire, il peut être dirigé par un encadreur pour l’aider. Ces stages aident les étudiants à se préparer à leurs futures carrières dans un futur proche.

Les écoles d’ingénieurs informatique : la voie royale
BTS/DUT en informatique, les formations courtes