Les meilleurs logiciels pour se mettre au codage

Une fois la formation d’un langage de programmation quelconque terminée, il est temps pour vous d’appliquer ce que vous avez appris. Mais pour l’application, il faudra divers logiciels utiles pour la mise en place du codage appris. À noter que suivant le langage appris, les logiciels peuvent également changer, même si quelques outils restent les mêmes.

Les éditeurs de texte pourquoi ?

Un éditeur de texte est un logiciel pour l’édition de texte. Comme son nom l’indique, il sert à écrire et à modifier du texte. Comparé à un logiciel de traitement de texte, il ne peut pas mettre en page, on l’utilise surtout dans le but d’obtenir un rendu lisible. Les systèmes d’exploitation possèdent normalement un logiciel d’éditeur de texte déjà préinstallé. Pour le système Windows par exemple, il fait référence au bloc-note (sous l’extension notepad.exe), pour le système UNIX, il utilise Pico, etc. Mis à part la rédaction de texte, ces outils servent également pour rédiger des codes de programmation. Ces éditeurs préinstallés restent par contre très basiques et l’on peut se perdre facilement dans les codes, car ils ne possèdent pas ce que l’on appelle coloration syntaxique. Par contre, il est possible d’installer des éditeurs à coloration syntaxique sur tous les différents systèmes d’exploitation. Le logiciel Sublime par exemple est disponible pour Windows, Mac et Linux. Il peut colorer sous plusieurs couleurs et peut aussi détecter les différents types de codages. C’est également le cas pour le logiciel Notepad++ et Brackets.

Logiciel de compilation

La compilation est l’étape de traduction du codage (le script rédigé dans un éditeur) vers les instructions pour une machine. Durant cette étape, il existe plusieurs phases à prendre en compte. La première phase comprend l’assembleur. Le compilateur à ce moment précis transforme le code source en assembleur (ce sont des expressions encore lisibles par une personne). Cette phase a pour but de transformer les diverses instructions en symboles. Puis vient ensuite l’édition de liens, qui lui met en place un exécutable. La dernière phase de la compilation est le chargement dynamique. Cette dernière phase consiste à charger les codes enregistrés pour exécuter le programme. Selon le type de langage, les logiciels de compilation peuvent varier.

L’utilisation d’un débogueur

Quant au débogueur, venant de terme anglais « débugger » est un logiciel qui aide le programmeur à détecter les différents bugs de son programme. Ce logiciel lit ligne par ligne les codes du script pour voir si des codes fonctionnent mal pour que le développeur puisse le rectifier. Certains débogueurs permettent aussi de détecter les codes de restriction de logiciel (très utilisé pour les logiciels en version démo), ce qui permet la création d’un crack.

Rédigé par :  Alexis Kuperfis