Hardware : quels sont les éléments qui composent un ordinateur ?

Le Hardware désigne la composition d’un ordinateur, également appelé PC (venant de l’acronyme anglais de Personal Computer). Cette composition fait référence aux divers matériels électroniques mis en place dans l’ordinateur, pour le faire marcher. À noter que les composants externes (imprimantes, modem, etc.) sont appelés des « périphériques externes » et ne constituent en aucuns cas la composition de l’ordinateur. Pour qu’un PC fonctionne, trois catégories de matériels doivent être mises en place à l’intérieur.

La carte mère et matériel graphique

La carte mère ou également appelé en anglais motherboard est le centre de tous les autres composants. Elle porte bien son nom, car elle relie tous les matériels requis, grâce à ses divers connecteurs ou slots, pour qu’un ordinateur marche normalement. Elle se visse au centre du boîtier et toutes les données passent par elle pour que l’ordinateur puisse l’exécuter. Pour l’affichage sur écran, elle possède également un élément appelé chipset préinstallé. Ce composant affiche les diverses informations (programmes et logiciels) sur un écran d’ordinateur. À noter que certains logiciels demandent beaucoup plus de puissance graphique, notamment les jeux vidéo ou les traitements d’image et de vidéo. Il faudra dans ce cas mettre en place une carte graphique. Cette dernière, une fois installée, gèrera tout ce qui concerne l’affichage. Et le processeur (cœur de la machine) se libèrera de cette tâche, ce qui rendra la machine plus performante. La carte graphique se place sur la carte mère à l’aide du port AGP ou pour les ordinateurs récents, sur le PCI Express. Puis elle se connecte à l’écran par l’arrière du boîtier par le biais d’un câble VGA (Video Graphics Array) ou un câble HDMI (acronyme de High Definition Multimedia Interface).

L’alimentation électrique et le cœur de la machine

Bien sûr, même tous ces composants réunis, ils ne pourront pas marcher sans alimentation électrique. C’est là qu’entre en scène le boîtier d’alimentation. Elle fournit l’énergie électrique nécessaire pour alimenter la carte mère et d’autres composants de l’ordinateur (le lecteur DVD, le disque dur, etc.). Les boîtiers d’ordinateurs s’accompagnent souvent, à l’achat, d’un boîtier d’alimentation de 400 watts, ce qui est suffisant pour alimenter la machine. Mais dans certains cas, surtout pour l’utilisation de carte graphique puissante, l’alimentation électrique du PC demande parfois des boîtiers d’alimentation de 1000 watts. Pour ce qui est de cœur de la machine, elle s’appelle le processeur ou microprocesseur. C’est le cerveau de l’ordinateur. Il traite les informations données à l’ordinateur, et les exécutes grâce aux divers programmes. Il utilise un langage binaire (des suites de 0 et de 1) pour cela. Les marques de fournisseur les plus utilisées sont l’AMD et ceux de la marque Intel.

Le stockage mémoriel

Il existe deux sortes de mémoire installées sur un ordinateur : la mémoire vive appelée RAM (acronyme anglais de Random Access Memory) et la mémoire de masse, qui est le stockage des données. Cette dernière enregistre toutes les données utilisées sur l’ordinateur. C’est également en elle que le système d’exploitation s’installe. Il se relie à la carte mère grâce à un câble appelé IDE pour les anciens modèles et SATA pour les très récents. Pour ce qui est du RAM, elle tient bien son nom de mémoire vive, car elle enregistre les informations de façon temporaire. Lorsque l’ordinateur s’éteint, toutes les données inscrites dessus s’effacent si l’on ne les sauvegarde pas. Le RAM possède une forme de barrette et varie selon le modèle de processeur installé sur la carte mère.

Souris, claviers, écrans, imprimantes, les matériels périphériques indispensables
Software : des logiciels pour toutes les applications