Comptabilité : le matériel informatique, une immobilisation amortie en 3 ans

En comptabilité, la durée d’amortissement peut dépendre du matériel ou produit immobilisé ainsi que le type d’amortissement à prendre en compte. Normalement, un bien perd sa valeur à travers le temps. La durée de vie du bien peut différer selon le matériel. En règle générale, le matériel informatique possède une immobilisation amortie de 3 ans environ.

L’amortissement comptable c’est quoi au juste ?

Un amortissement c’est le fait de connaitre la perte de valeur d’un bien quelconque à cause de l’usure, de l’arrivée des nouvelles technologies, ou juste à cause du temps. Cela a pour but de comptabiliser la valeur exacte d’un bien comparé à sa valeur pendant son entrée dans le patrimoine d’une entreprise quelconque. À noter que la comptabilisation de l’immobilisation amortissable reste obligatoire pour toute entreprise, à chaque fois qu’un comptable réalise un exercice dans ses fonctions. Par ailleurs, ce type d’exercice comptable montre toujours un résultat négatif pour l’entreprise vu que la valeur du bien diminue à travers le temps.

Les différentes immobilisations amortissables

Un bien reste amortissable dès que l’entreprise commence à l’utiliser. Normalement, tout bien acquis par l’entreprise peut être amortissable, sauf pour les terrains, ainsi que les œuvres d’art. Les biens amortissables comprennent donc :  les diverses installations générales, les constructions et les différents matériels et outillages utilisés en industries. Cela comprend également les matériels informatiques. À noter que certains biens incorporels peuvent également s’amortir. C’est le cas par exemple du prix des logiciels utilisés dans une entreprise, des brevets ainsi que les diverses licences. Les sites internet peuvent aussi s’amortir sous certaines conditions, et les fonds de commerce.

La durée d’amortissement de matériel informatique

Pour ce qui est de la durée d’amortissement, elle se répartit suivant le temps de son utilisation au sein de l’entreprise ainsi que sa durée d’usure. Il faut savoir que plus on utilise fréquemment un bien, plus il s’usera rapidement. Alors, sa valeur à ce moment diminue également. Mais la diminution de sa valeur peut aussi être causée par l’arrivée de nouveau modèle d’appareil. En ce qui concerne les matériels informatiques tels que les ordinateurs, ils sont normalement inscrits dans la colonne de l’actif lors du calcul du bilan comptable de l’entreprise. Il peut se classer alors dans les immobilisations corporelles dans l’écriture comptable et sa durée d’amortissement est de 3 ans. Pour ce qui est des logiciels, la durée d’amortissement est dans les 12 mois. À remarquer qu’en comptabilité, le calcul de l’amortissement ne possède aucune restriction. Il est alors possible de le calculer par plusieurs méthodes.

La sécurité informatique, un enjeu majeur pour les entreprises
Piratage de système informatique, quelle est la marche à suivre ?