1952, naissance du premier ordinateur IBM

International Business Machines Corporation, appelé également par ses acronymes IBM est une entreprise américaine très connue de nos jours pour la fabrication de matériel informatique, de logiciels ainsi que divers services concernant son domaine. L’entreprise voit le jour en 1911 après l’union du Computing Scale Company avec la Tabulating Machine Company. IBM fut l’un des fondateurs des premiers ordinateurs. Mais avant la création des ordinateurs, c’est les calculateurs électroniques qui voient le jour en premiers.

Le tout premier calculateur électronique

C’est en 1946 que P. Eckert ainsi que J. Mauchly fabriquent le tout premier calculateur totalement électronique. Ils l’ont batis : Electronic Numerical Integrator and Computer (appelé également, ENIAC). Il se compose de 19 000 tubes à vide et son poids faisait dans les 30 tonnes, avec une superficie de 72 m2. Sa consommation énergique était de 140 kW. Il fut commandé par l’armée américaine dans le but de réaliser des calculs balistiques. Malgré son poids, son volume assez imposant et sa fragilité (surtout le cas des tubes à vide), il pouvait réaliser plus de 300 multiplications en une seconde, ce qui était très important, pour une machine, de l’époque.

Le calculateur évolue en ordinateur

L’année 1944 marque la création du premier calculateur universel fabriqué chez IBM par l’inventeur Howard H. Aiken. Il le nomma Automatic Sequence Controlled Calculator (ASCC). L’université de Harvard, où il réside, l’appela à son tour Mark I. Ce qui différencie Mark I des autres calculateurs c’est qu’une fois mis en marche, il ne demandait pas l’assistance d’une personne pour fonctionner. Il se démarque également par sa fiabilité à calculer. Il devient alors l’origine du temps de l’informatique. Sa composition est assez volumineuse, comparée aux ordinateurs utilisés de nos jours. Il était constitué de 765000 divers composants, ainsi que de 16 mètres de longueur. Le déplacement de Mark I s’avère également presque impossible vu son poids d’environ quatre tonnes. Malgré sa taille imposante et ses nombreux composants, il avait pour avantage de réaliser des calculs très précis. Puis, IBM fabriqua en 46 l’ENIAC. Il fut commercialisé pour l’armée américaine pour leurs calculs balistiques.

L’IBM 701, le premier ordinateur IBM

Mis à part l’ENIAC, la société informatique crée pour l’armée, en 1952, le tout premier ordinateur appelé IBM 701. Il était fabriqué pour le projet de l’armée américaine en bombe thermonucléaire. L’IBM 701 est le tout premier à utiliser un mémoire fabriqué en tube cathodique. Avec ses 4096 mots de 36 bits, le calcul de 16000 aditions se réalisait avec lui en seulement une seconde. L’armée demanda alors d’en fabriquer 19 exemplaires. La même année, d’autres ordinateurs pour le réseau SAGE furent construits sous le nom de AN/FSQ7 (une cinquantaine en tout).

L’invention de l’informatique ou le début d’une nouvelle ère
Le Commodore 64 fait entrer l’informatique dans les foyers